Retour  


 
VÉGÉPOLYS : FINANCEMENT DE 2 NOUVEAUX PROJETS GRÂCE AU FUI
Imprimer
 
   
Date : 08/03/2012 12:53
Thème(s) :  Agriculture  ;  Agroalimentaire  ;  Ecologie  ;  Environnement  ;  Sciences & Techniques  ; 
 
 
 
 
Société communicante :
Vincicom
presse@vincicom.com
 
     
Communiqué :

Communiqué de presse - Mars 2012

 

VEGEPOLYS confirme son dynamisme avec le financement,

par le Fonds Unique Interministériel (FUI)

mis en place par l'Etat, de 2 nouveaux projets collaboratifs.

 

Le pôle affirme ainsi sa contribution à une agriculture durable et respectueuse de l'environnement en préparant ainsi l'après Ecophyto 2018 par de vraies voies alternatives.

 

Depuis sa création en 2005, Végépolys, pôle de compétitivité à vocation mondiale du végétal, a labellisé près de 160 projets innovants favorisant les productions responsables.

Grâce au soutien des pouvoirs publics locaux, nationaux et européens, 65 d'entre eux bénéficient déjà d'un financement. Leurs champs d'action concernent aussi bien l'innovation variétale, la protection des végétaux et leurs systèmes de culture que la contribution du végétal au bien être, à la santé et au cadre de vie.

« GreenProtect » et « Serapis »,

les deux derniers projets labellisés par le pôle et retenus lors du 13ème Appel à projets du FUI concernent la lutte biologique contre les parasites et l'optimisation de la nutrition des plantes.

 

Projet GreenProtect: une solution phytosanitaire innovante pour les agriculteurs

Dans un contexte où de nombreux usages phytosanitaires agricoles et non agricoles n'ont pas de solutions et où la recherche d'alternatives aux produits de synthèse classiques constitue un axe stratégique pour de nombreux professionnels, le projet GreenProtect vise à explorer les potentialités biocides de substances pour des usages en protection des plantes et protection contre les moustiques.

Porté par Goëmar, entreprise basée à Saint-Malo, et associant 3 autres entreprises dont 2 PME, 4 équipes de recherche et deux centres techniques, ce projet évaluera et sélectionnera des biocides innovants à impact limité pour l'homme et l'environnement dans le but de mettre sur le marché des produits naturels et homologués.

Pendant 4 ans, les partenaires mèneront un travail de sélection de ces substances : évaluation de leur efficacité à l'échelle du laboratoire, en conditions contrôlées puis en conditions réelles d'utilisation, optimisation des procédés d'obtention de ces substances, caractérisation et optimisation de la formulation jusqu'à la validation de la faisabilité industrielle et économique de ces produits innovants.

Les retombées attendues par les partenaires visent à accroitre leurs parts de marché sur le segment du biocontrôle, grâce à la diversification de leur activité et à la commercialisation de produits à faibles risques pour les utilisateurs et l'environnement.

 

Projet Serapis : développement de fertilisants innovants et d'indicateurs de la nutrition soufrée

Nécessaire à la croissance des végétaux, le soufre est un élément majeur de la nutrition des plantes qui agit directement sur les rendements (oléagineuses, légumes, céréales...), leurs qualités intrinsèques (huiles, protéines végétales...) et organoleptiques (chou-fleur, oignon, poireau, tomate...). Afin de palier efficacement l'apparition de carences en soufre dans les sols, le projet Serapis, porté par Timac Agro International - Groupe Roullier, a pour objectif de développer des fertilisants innovants permettant l'activation de la nutrition et du métabolisme du soufre dans la plante.

Ce projet s'intéresse également à la création d'outils d'aide à la décision (OAD) permettant aux agriculteurs de piloter la fertilisation soufrée. Sur le principe des tests pour l'azote, ces OAD apportent aux cultivateurs une information en temps réel (via smartphones) afin de les accompagner dans l'optimisation de leurs intrants.

 

Ces 2 projets ont bénéficié de l'accompagnement de VEGEPOLYS et de son partenaire angevin de l'innovation, Angers Technopole.

 

 

L'innovation végétale : un enjeu pour la compétitivité de l'économie française

Z:\CLIENTS\Vegepolys\2010\Visuels\Logos\VEGEPOLYS-LOG.jpgCréé en 2005, le pôle de compétitivité VEGEPOLYS compte 350 adhérents issus de 8 filières (l'horticulture ornementale, l'arboriculture & maraîchage, les semences, la viticulture, les plantes médicinales, les champignons, le cidre et le tabac). Le territoire ligérien de Végépolys compte 4000 entreprises, représentant  30 000 emplois, mais aussi 450 chercheurs, ingénieurs et techniciens, ainsi que 2 500 étudiants issus de 25 formations supérieures. Cette concentration unique d'acteurs du végétal est un formidable atout pour la mise en place de projets collaboratifs. 65 projets innovants labellisés par le pôle bénéficient déjà d'un soutien des pouvoirs publics locaux, nationaux et européens de près de 67 millions d'euros.

Afin d'accompagner les entreprises et laboratoires du concept à la réalisation de leurs projets collaboratifs, VEGEPOLYS a développé des services et des prestations de R&D. Il a également mis en place un Comité d'Orientation et de Suivi Scientifique et Technologique du pôle pour évaluer, expertiser et conseiller les partenaires de projets.

 

 

 

 

 

Contact Presse

VinciCom

Loïc Houdoy / Christelle Roignant

02 97 29 07 74 - 06 83 81 61 61

presse@vincicom.com

 

 

Contact Végépolys

Emmanuelle Rousseau

Chargée de communication

02 41 72 11 42

emmanuelle.rousseau@vegepolys.eu

 

 

 

 

 

 

 

   
   
Retour  
  Visualisation PDF
  Télécharger Acrobat Reader