Retour  


 
BAROMÈTRE DE LA CONFIANCE DE LA POSTE - TNS SOFRES
Imprimer
 
   
Date : 09/01/2013 16:11
Thème(s) :  Actualités nationales  ;  Société  ;  Sondage  ; 
 
 
 
 
Document(s) attaché(s) :
CP_Baro-confiance-TNS-SOFRES-LAPOSTE-09-01-2013.pdf
 
Société communicante :
TNS Sofres
[email protected]
 
Contact presse :
Anne  COURTOIS
Tél. : 0140924777
[email protected]
     
Communiqué :



                                       Description : LPE(2) 

 

Communiqué de Presse

9 janvier 2013

 

 

30 ans d'histoire de la confiance en France

Baromètre de la confiance de La Poste

 

Une baisse continue de la confiance en l'avenir, une confiance en soi qui résiste bien et une défiance envers les institutions et les grandes entreprises qui s'installe. Tels sont les trois enseignements principaux du baromètre de la confiance de La Poste.

 

Une baisse continue de la confiance dans l'avenir

On pouvait s'y attendre, la confiance dans l'avenir n'a jamais été aussi basse en France. Il y a 20 ou 30 ans, 2/3 des Français avaient confiance dans l'avenir : ils ne sont aujourd'hui qu'un peu plus d'un tiers.

 

% confiance dans l'avenir

1982

1993

2012

60

68

39

 

Malgré tout, la confiance en soi résiste

77% des Français déclarent avoir confiance en eux-mêmes, et les 2/3 pensent qu'ils vont arriver à s'en sortir.

Quels sont les éléments qui déterminent cette confiance dans son avenir personnel ?

 

  • Trois types de leviers agissent comme vecteurs de confiance, parce qu'ils permettent d'agir pour rester dans le jeu :
    • Le cercle de proximité : le conjoint, la famille, les amis qui, avec des niveaux de confiance supérieurs à 90%, agissent comme vecteurs de réconfort vis-à-vis du monde extérieur (seuls 23% des Français disent «pouvoir faire confiance à la plupart des gens »).
    • Le système de santé (59% de confiance), les scientifiques (81%) et plus globalement le progrès (71%) sont également des vecteurs d'optimisme individuel. Les Français y voient l'assurance qu'en cas de maladie ils seront soignés, et de plus en plus souvent guéris grâce aux avancées scientifiques dans le domaine médical.
    • Et enfin, les « armes » avec lesquelles les Français comptent s'en sortir : la formation professionnelle (68% de confiance) et les petites entreprises (79%), c'est-à-dire l'assurance de rester dans le jeu, notamment vis-à-vis de l'emploi.

 

La défiance envers les institutions et les grandes entreprises s'installe

 

Politique et vie de la cité :

  • Seules l'armée (72% de confiance), l'ONU (53%), et les associations de consommateurs (81%) bénéficient d'une confiance constante, tandis que toutes les autres institutions voient s'effriter ou s'effondrer la confiance qu'elles suscitent,
  • On ne compte plus que 7% des Français qui disent avoir confiance dans les hommes et femmes politiques, contre  29% en 1982 et 27% en 1993. Les maires, acteurs politiques de proximité, demeurent des figures appréciées (51%) même s'ils ont perdu près de 20 points depuis 1982.
  •  Les services publics inspirent confiance à un Français sur deux. Quant au système de protection sociale (retraite, chômage), seuls 39% lui font confiance.
  • La principale inquiétude des Français est avant tout liée à la perte de l'Etat-Providence.

 

% confiance dans ...

1982

1993

2001

2012

Les hommes et femmes politiques

29

27

18

7

Les partis politiques

22

21

16

5

Les maires

75

73

75

51

L'armée

61

71

67

72

La police

74

70

72

59

La justice

44

46

45

37

Les services publics

ND

ND

ND

51

Le système de protection sociale

ND

ND

ND

39

L'ONU

ND

51

57

53

Les associations de consommateurs

76

83

83

81

 

La sphère économique :

  • La confiance dans les banques connaît une chute considérable : 63% de confiance en 1982 à 25% aujourd'hui,
  • On observe toujours un formidable écart entre la confiance suscitée par les petites entreprises (79% de confiance), qui incarnent la proximité, l'intégrité, le travail, et les grandes entreprises, qui symbolisent les désordres de la mondialisation (37%).

 

% confiance dans ...

1982

1993

2001

2007

2012

Les banques

63

49

37

ND

25

Les chefs d'entreprise

51

55

52 (2002)

41

44

Les grandes entreprises

ND

ND

ND

40

37

Les petites entreprises

ND

ND

ND

80

79

 

 

Un clivage générationnel contre-intuitif :

Comme on pouvait l'attendre les Français âgés de 60 ans et plus ont un niveau de confiance plus fort dans l'Etat et les institutions : les seniors sont généralement plus légitimistes.

 

Plus surprenant est le plus fort niveau de confiance des seniors envers « les autres », qui vient se heurter à l'idée que les jeunes générations sont plus ouvertes.

Différentes hypothèses peuvent expliquer cette plus grande confiance :

  • Une première réside dans le fait que cette génération est celle des soixante-huitards qui s'est construite dans un fort mouvement d'ouverture culturelle,
  • Une seconde consiste à dire que les jeunes générations (15-25 ans) sont confrontées à des difficultés inédites en termes d'inscription dans le monde du travail, et ont le sentiment qu'on ne leur « fera pas de cadeau ». Ils se sentiraient particulièrement tenus de défendre leur position sans pouvoir compter sur la bienveillance des autres.

 

% confiance ...

15-25 ans

26-59 ans

+ 60 ans

En soi

64

77

86

Les autres

11

18

32

Vos voisins

43

54

78

Les gens que vous rencontrez 1ère fois

11

20

36

Les petites entreprises

70

76

84

Les services publics

44

49

58

L'Etat

25

26

42

L'Union Européenne

37

27

44

Les scientifiques

71

80

90

Les maires

36

48

63

Les chefs d'entreprise

28

39

58

 

 

Tiers de confiance dans le monde des échanges, La Poste a créé en 2008 l'Observatoire de la Confiance. L'objet de cette structure de recherche, de réflexion et d'action est de produire des analyses et d'animer le débat sur ce thème central de la société contemporaine. L'observatoire a pour vocation de mieux comprendre les leviers constitutifs de la confiance en explorant quatre dimensions : confiance en soi, en les autres, dans les institutions et dans l'avenir.

L'édition 2013 de ce baromètre de la confiance de La Poste, réalisée par TNS Sofres,  apporte une mise en perspective historique, en opérant des comparaisons avec  les données produites par l'institut depuis 30 ans.

 

 

 


A propos de l'étude

Cette étude a été réalisée par TNS Sofres pour La Poste. Les interviews ont été effectuées par Internet du 22 au 29 novembre 2012, sur un échantillon national de 2 400 personnes âgées de 15 ans et plus.

 

A propos de TNS Sofres

Leader français et référence des études marketing et d'opinion, TNS Sofres est une société du groupe TNS, l'un des leaders mondiaux du marché, n°1 des études ad hoc, et présent dans plus de 80 pays. TNS offre à ses clients des recommandations claires et précises pour les accompagner dans leurs stratégies de croissance. Son expérience et ses solutions d'études uniques couvrent la gestion de marque & la communication, l'innovation & la compréhension de marchés, le stakeholder management et le retail & shopper.

TNS nourrit une relation de proximité avec les consommateurs et développe une connaissance unique des comportements et des attitudes, en prenant en compte la diversité de leurs cultures, de leurs géographies et de leurs systèmes économiques. TNS appartient au Groupe Kantar, leader mondial en matière de veille, d'analyse et d'information à forte valeur ajoutée.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.tns-sofres.com, sur twitter @TNS_Sofres, et sur http://www.youtube.com/TNSSofresChannel.

 

 

A propos du Groupe La Poste

Société anonyme à capitaux 100 % publics depuis le 1er mars 2010, La Poste SA est un modèle original de groupe multi-métiers structuré autour de quatre activités : le Courrier, le Colis/Express, La Banque Postale et l'Enseigne La Poste. Chaque année, les 17 000 points de contact de La Poste accueillent 45 millions de clients particuliers et 3,5 millions de clients entreprises. La Poste a décidé de faire du Courrier le média premium de la relation client en proposant le meilleur du papier, du numérique et de la proximité à tous ses clients. Elle s'appuie pour cela sur un outil industriel ultraperformant, des technologies de pointe, des offres innovantes et son réseau de facteurs, véritables professionnels de proximité et tiers de confiance. En 2011, Le Groupe La Poste a réalisé un chiffre d'affaires de 21,3 milliards d'euros et emploie plus de 268 000 collaborateurs. A l'horizon 2015, Le Groupe La Poste a pour ambition de devenir un leader européen dans les services de proximité postaux et financiers. Tourné vers l'innovation, Le Groupe La Poste s'attache, au quotidien, à développer les services et les produits qui faciliteront demain la vie de ses clients et collaborateurs. Fidèle à ses valeurs et à ses missions de service public, fort de l'engagement de l'ensemble des postiers, Le Groupe La Poste veut être une référence de la modernité publique.

 

 

 

Contacts presse :

TNS Sofres                                         

Céline Rossignol

Tél : 01 40 92 24 10

[email protected]

 

Anne Courtois

Tél : 01 40 92 47 77

[email protected]

Nathalie Hamelin - Presse Attitude
Tel. : 01 73 79 50 88
[email protected]

 

La Poste

 

Stéphanie Fraisse

Tél : 01 55 44 22 39

[email protected]

 

 

   
   
Retour  
  Visualisation PDF
  Télécharger Acrobat Reader