Retour  


 
EXPOSITION L'ORNE EN VERRE AUX ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L'ORNE
Imprimer
 
   
Date : 19/03/2013 12:06
Thème(s) :  Agenda des sorties  ;  Art  ;  Histoire - Archéologie  ;  Spectacles - Expositions - Musées - Festivals  ; 
Région(s) :  Basse-Normandie
 
Résumé :  L'histoire exceptionnelle de la verrerie ornaise, du Moyen Âge jusqu'à la crise des années Trente.
 
Document(s) attaché(s) :
130319ExpositionLOrneenverreauxArchivesdepartementalesdelOrne_bd1.pdf
 
 
Société communicante :
Conseil général de l'Orne
27, boulevard de Strasbourg
61017  Alençon
Tél. 02 33 81 60 00
communication@orne.fr
www.orne.fr
Siren : 22610001400
 
Contact société communicante :
France-Laure  Sulon
Directrice de la communication
Tél. : 02 33 81 60 00
 
Contact presse :
Irène  Martin-Houlgatte
Tél. : 02 33 81 60 00
martin-houlgatte.irene@cg61.fr
     
Communiqué :

Exposition « L’Orne en verre »

Ferrières-la-Verrerie, Saires-la-Verrerie : deux communes ornaises qui illustrent le passé flamboyant de la verrerie dans l’Orne.
 
L’exposition « L’Orne en verre », proposée par les Archives départementales de l'Orne, retrace l’histoire exceptionnelle de la verrerie ornaise, du Moyen Âge jusqu'à la crise des années Trente.
 
Plus de 300 objets en verre sont à découvrir : le plus important ensemble jamais réuni.

Exposition présentée du 18 mars au 16 juin 2013 aux Archives départementales de l’Orne, service du Conseil général, à Alençon.
 
Plus de 40 ateliers de production identifiés, du XIVe au XXe siècle
 
La mémoire locale a conservé le souvenir des verreries de Tanville, de Saint-Évroult et de Tourouvre : celles-ci ont fonctionné jusqu’à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle. Mais en préparant cette exposition, les Archives départementales de l’Orne ont identifié plus de 40 ateliers de production, du XIVe au XXe siècle, répartis sur tout le territoire ornais : de la forêt d’Andaine à la forêt de Saint-Évroult, de la forêt de la Trappe à la forêt de Gouffern.
 
L’Orne, l’autre patrie de la verrerie normande
 
La verrerie normande, très réputée chez les amateurs d’antiquités, est souvent attribuée à la vallée de la Bresle (Seine-Maritime) et parfois, de façon évasive, aux verreries de la forêt d’Écouves. L’Orne, grande région verrière, est restée dans l’ombre, faute d’étude approfondie.
 
Du verre commun et ordinaire au verre façon de Bohême ou de Venise, verrerie d’art ou d’industrie, gobelets émaillés dits « normands », les « bousillés, bricoles et perruques » : le panorama de la production de la verrerie ornaise est large.
 
 
Plus de 40 ateliers de production identifiés, du XIVe au XXe siècle
 
La mémoire locale a conservé le souvenir des verreries de Tanville, de Saint-Évroult et de Tourouvre : celles-ci ont fonctionné jusqu’à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle. Mais en préparant cette exposition, les Archives départementales de l’Orne ont identifié plus de 40 ateliers de produL’Orne, l’autre patrie de la verrerie normande
 
La verrerie normande, très réputée chez les amateurs d’antiquités, est souvent attribuée à la vallée de la Bresle (Seine-Maritime) et parfois, de façon évasive, aux verreries de la forêt d’Écouves. L’Orne, grande région verrière, est restée dans l’ombre, faute d’étude approfondie.
 
Du verre commun et ordinaire au verre façon de Bohême ou de Venise, verrerie d’art ou d’industrie, gobelets émaillés dits « normands », les « bousillés, bricoles et perruques » : le panorama de la production de la verrerie ornaise est large.
 
L’exposition évoque – grâce à des sources écrites et iconographiques – les techniques de fabrication du verre, l’approvisionnement en matière première et l’outillage du maître verrier aux différentes périodes de la verrerie ornaise.
 
Des gentilshommes verriers à l’industrie du XIXe siècle

L’histoire de la verrerie ornaise avant la Révolution est essentiellement celle des Brossard et des Mésenge : les deux grandes familles de gentilshommes verriers de l’Ouest, faite d’alliances matrimoniales et d’associations commerciales, mais aussi de rivalités, de procès et de crimes.

Au XIXe siècle se développe une organisation industrielle, au sein de laquelle travaillent des ouvriers mais aussi de nombreux enfants.

Verre d’usage et verre de luxe

Les objets en verre ne présentent pas d’éléments particuliers permettant de les attribuer à un atelier précis. C’est grâce aux sources d’archives et aux collections des descendants de verriers que la production ornaise a été identifiée.

L’exposition propose de découvrir la diversité de la verrerie ornaise en fonction des usages : verrerie de table, verrerie à usage médical, verres de prestige, flaconnage, éclairage… Au total, plus de 300 objets, empruntés à différents musées et à une vingtaine de collectionneurs privés : le plus important ensemble jamais réuni.

Les collections à découvrir

 

Archives départementales de l’Eure

Archives départementales de Seine-Maritime

École nationale des ponts et chaussées

Écomusée du Perche (Saint-Cyr-la-Rosière)

Musée des beaux-arts et de la dentelle (Alençon)

Musée départemental d’art religieux (Sées)

Musée historique et archéologique de l’Orléanais (Orléans, Loiret)

Musée du manoir de Saussey (Coutances, Manche)

Musée de Normandie (Caen, Calvados)

Musée percheron (Mortagne-au-Perche)

Visites guidées de l’exposition
 
Mercredi 27 mars 2013 à 16h00
Vendredi 12 avril 2013 à 17h30
Dimanche 5 mai 2013 à 14h30
Mercredi 22 mai 2013 à 16h00
Vendredi 8 juin 2013 à 17h30
Dimanche 16 juin 2013 à 14h30
 
Visites pour groupes possibles sur rendez-vous.
 
Informations pratiques
 
Du 18 mars au 16 juin 2013
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 (sauf jours fériés)
Le dimanche de 14h à 18h en mai et juin
 
Entrée libre
 
Aux Archives départementales de l’Orne
8 avenue de Basingstoke - 61 000 Alençon
Renseignements : 02 33 81 23 00
 
 
Contact
 
Conseil général de l’Orne - Direction des archives et des biens culturels - Bureau des relations avec le public et des archives anciennes - Matthieu Le Goïc : 02 33 81 60 00 - poste 33 44.
   
   
Retour  
  Visualisation PDF
  Télécharger Acrobat Reader