Retour  


 
FAIRE ÉCONOMISER 500 MILLIONS D'EUROS À L'ASSURANCE MALADIE
Imprimer
 
   
Date : 30/06/2014 11:43
Thème(s) :  Actualités nationales  ;  Santé  ;  Transport  ; 
 
 
 
 
Document(s) attaché(s) :
COVOITURAGEFNTS.pdf
 
Société communicante :
Agence MCM
e.aupretre@agence-mcm.com
 
     
Communiqué :

Covoiturage dans le Transport Sanitaire :

La FNTS veut faire économiser 500 millions d’euros par an à l’Assurance Maladie

 

De nos jours, le transport sanitaire représente environ 3 % des dépenses de santé.

Le covoiturage n’atteint que 13 % du montant de la dépense du transport sanitaire. Seulement un tiers des patients l’utilise.

Or il s’avère que le tarif moyen pour le transport d’un patient en taxi coûte 40 €, le VSL 32 €, alors que le transport covoituré ne s’élève qu’à 19 €.

Cette pratique est à privilégier pour les pathologies identifiées : les traitements par hémodialyse, la rééducation fonctionnelle, la chimiothérapie et la radiothérapie.

Toutefois, ce fonctionnement demande une organisation commune à l’ensemble de la filière de soins. Depuis déjà de nombreuses années, la FNTS a mené avec les Fédérations professionnelles FNAA (Fédération Nationale des Artisans Ambulanciers), FNAP (Fédération nationale des ambulanciers privés), en partenariat avec certains hôpitaux, et grâce à l’appui des agences régionales de santé, des expérimentations qui ont fait la preuve de leur efficience et qui doivent maintenant être généralisées. Le covoiturage en fait partie. Son expérimentation démontre qu’accompagné d’une coordination pertinente entre les différents acteurs concernés, le taux de transport sanitaire en covoiturage peut atteindre 60 %.

« Ce mode de transport permettrait à l’assurance maladie d’économiser 500 millions d’euros par an » affirme Thierry Schifano, Président de la FNTS.

Je vous propose une interview téléphonique avec M. Schifano.

 

Julie BAGDIKIAN

Agence MCM

04 91 31 47 37

j.bagdikian@agence-mcm.com

 

   
   
Retour  
  Visualisation PDF
  Télécharger Acrobat Reader