Retour  


 
COMMUNIQUÉ - LOI PACTE - RAISON D'ÊTRE DES ENTREPRISES
Imprimer
 
   
Date : 13/02/2019 10:40
Thème(s) :  Economie d'entreprise  ; 
 
 
 
 
Document(s) attaché(s) :
20190212_CP_CJD_Pacte_article_611.pdf
 
Société communicante :
CJD
19 avenue Georges V
75008
aude@cjd.net
 
     
Communiqué :

« NON, MONSIEUR LE SÉNATEUR,
LES DIRIGEANTS D’ENTREPRISE
QUI RÉFLÉCHISSENT À LEUR RAISON D’ÊTRE 
NE SONT PAS DÉPRESSIFS ! »

 

Le Sénat vient de rejeter l’article 61 du projet de loi Pacte sur l’intérêt social et la raison d’être des entreprises. Croire que retirer cet article protège les entreprises est un contresens total. Le CJD demande la réintroduction intégrale de cet article.

 

D’après le sénateur Jean-Marc Gabouty, les entreprises ont comme seul objet de « produire des biens et des services, pas de faire la philosophie » et pour leurs dirigeants, penser à la raison d’être peut « se terminer mal parce que c’est l’expression d’un état dépressif » (séance publique du Sénat, 11 février 2019).

 

Un discours pareil est aujourd’hui totalement irresponsable. Ce qui motive un entrepreneur, c’est le sens et la mission. Faire croire que son seul horizon est le profit est une insulte à lui-même, à ses collaborateurs, à ses clients et à ses actionnaires.

 

L’article 61 donne justement les moyens aux entrepreneurs d’exprimer leur sens des responsabilités. Le CJD demande donc sa réintroduction intégrale.

 

Cet article n’est que le début de la reconnaissance de la responsabilité des entreprises. On ne peut plus faire comme si les fractures sociales et l’urgence écologique n’existaient pas. Nous devons transformer en profondeur notre économie pour la mettre véritablement au service de l’Homme.

 

.

 

 

 

Pour toute demande d'interview : Benoît Coquille - bcoquille@cjd.net - 01 53 23 92 34 - 06 31 29 68 84

 

 

Le CJD, l'économie au service de l'Homme

 

Le CJD est l'école des dirigeants engagés et responsables. Il rassemble les dirigeants - entrepreneurs et cadres dirigeants - qui sont convaincus qu'une économie au service de l'Homme est la clé de la compétitivité des entreprises françaises.
 

Le CJD compte 118 sections partout en France et près de 5000 membres. Il se donne pour mission de les aider dans leur vie d'entrepreneurs responsables et de promouvoir au sein de la société les valeurs positives, éthiques des jeunes dirigeants.
 

Plus ancien mouvement patronal français, créé en 1938, le CJD est une association indépendante des fédérations et organisations patronales, laïque, non-partisane, qui entend oeuvrer pour le bien-être commun par l'exemplarité, au travers des actions concrètes et des expérimentations menées par les jeunes dirigeants dans leurs entreprises.

 

 

 

 

   
   
Retour  
  Visualisation PDF
  Télécharger Acrobat Reader